Le site
 

Des pistes guère fréquentées et passant par des sites extraordinaires et inattendus : organisez votre circuit 4x4 dans le désert du Sahara au Maroc avec ou sans nous !

Les pistes 4x4 d'accès au Camp

Vous qui organisez votre venue au Camp Bédouin par vos propres moyens et disposez d'un 4x4 équipé pour la piste et le désert ("circuit Sahara Maroc"), vous pouvez dénicher bon nombre de pistes dans le sud marocain et le Sahara côtier en particulier dans le Tome III des Guides Gandini.

Nous vous les listons ci-dessous, ainsi que certaines pistes supplémentaires. N'hésitez pas à nous consulter pour avoir certaines coordonnées gps ou précisions.

Voilà de quoi faire un itinéraire en boucle, diversifié et pour tous les goûts !

La piste de la sebkha de Tah (E4 chez Gandini)

La piste E4 de Gandini offre peu d'intérêt sur sa première partie nord mais permet d'éviter une bonne centaine de kilomètres de goudron.

Par contre toute la partie sud de la dépression de Tah est très sympa, avec de nombreux panoramas grandioses sur la sebkha. Il ne faut pas manquer le promontoire qui s'avance profondément dans la sebkha et qui démarre à l'ouest de la dépression, de même que la petite piste en descente dans le sebkha qui permettra de se sentir au fond du monde ! ("circuit Sahara Maroc")

Selon nos dernières informations, il est assez malaisé de franchir l'angle sud-est de la dépression de Tah, fortement et de plus en plus ensablée. Ne pas hésiter à s'en écarter en hors piste par l'est et ensuite le sud. Personnellement, je préfère de loin combiner les pistes D2 et E4 en une seule grande boucle, superbe : cela vous fait donc rejoindre quasiment le Camp Bédouin depuis environ Akhfenir juste par des pistes ! Voir la rubrique suivante.

Une fois la E4 terminée, vous pourriez enchainer avec la E2 ou alors longer la sebkha Oum Dba qui borde notre Camp plutôt par son côté Est.

La piste D2 de Khaoui Nam

Khaoui Nam est l'un des sites naturels les plus beaux du Sahara. Une cascade à plusieurs niveaux, de taille impressionnante, aux couleurs surprenantes, aux formations rocheuses géniales, qui débouche dans une profonde et longue gorge avant de se transformer en sebkha (dépression). Quelques zones de dunes de sable ocre ajoutent encore à l'intérêt de cette zone, qui pourrait aisément constituer un motif suffisant de voyage au Sahara ! ("circuit Sahara Maroc")

La piste D2 de Gandini propose, au départ de Akhfenir et de la lagune de Naïla deux accès possibles aux très belles gueltas de Khaoui Nam. Désormais celle à l'est de la sebkha de Khaoui Nam a été aménagée et élargie et permet de se rendre vite et sans encombre aux cascades. Elle n'offre que peu d'intérêt.

Préférez donc la piste à l'ouest de la guelta (c'est l'itinéraire retour de la boucle D2 chez Gandini) : elle passe au fond de la guelta puis franchit de plateau en plateau plusieurs belles et amusantes vastes zones de dunes. On est loin des sentiers battus et du tourisme de masse. Vous ne verrez probablement pas un chat. Un bivouac dans ces dunes est super ! ("bivouac désert Maroc")

A noter que lors de mes derniers passages, la variante D2bis de Gandini est très difficile, surtout dans le sens nord-sud : l'ancienne piste toute en montée est complètement ensablée et seule une descente hasardeuse en hors piste dans le'autre sens me parait envisageable. Encore que cette variante offre peu d'intérêt par rapport à la piste côté Ouest de la sebkha de Khaoui Nam vantée ci-dessus.

Voyez la rubrique suivante pour poursuivre de Khaoui Nam directement vers Tah et la sebkha de Tah, ce que je recommande vivement.

De Akhfenir au Camp Bédouin rien que par des pistes !

Notre recommandation est donc d'emprunter la piste D2 de Gandini par le côté ouest de la sebkha Khaoui Nam, puis une fois aux gueltas, de filer plein Ouest pour rattraper la piste E4 de Gandini à l'angle sud-est de la sebkha de Tah, tout en gardant l'énorme zone ensablée qui se trouve à l'est de la sebkha à bonne distance ("circuit Sahara Maroc"). Nous pouvons vous envoyer quelques points gps si vous le souhaitez. Il y a en fait un nombre incalculable de traces dans tous les sens et il faut naviguer au cap. Ce tronçon non décrit entre les deux pistes de Gandini traverser deux à trois zones restreintes de dunes, ce qui donne pas mal de diversité au paysage.

Une fois sur la piste E4 et à l'extrémité ouest de la sebkha de Tah, vous pouvez ne pas vous diriger vers le village de Tah visible au loin mais pousser en hors-piste un peu vers le sud avant de franchir la route nationale 1 plus ou moins à la hauteur de l'extrémité nord de la sebkha Oum Dba qui borde notre Camp.

Une fois au bord de la sebkha Oum Dba, vous pouvez longer par le côté Est la dépression (traces de piste, sans difficulté et assez évident), en longeant donc la nationale. Vous pourriez aussi arriver par le côté Ouest de la dépression, mais l'angle nord-ouest est fort ensablé et pourrait vous retarder pas mal. Gardez-vous plutôt ce morceau pour une autre journée, en combinaison avec la traversée des dunes en direction de l'océan ("bivouac désert Maroc").

Pistes via El Hagounia

Depuis la route de Tan-Tan / Smara et en utilisant le piste RPD de Gandini, vous pouvez accéder à la bourgade perdue de El Hagounia (village quasi fantôme, avec un ancien fort espagnol, quelques bâtiments administratifs neufs et un unique palmier rabougri dans la gorge). En sortant de El Hagounia par la route goudronnée qui se dirige vers Laâyoune, vous pouvez rester sur le goudron quelques kilomètres tant que le cap est l'Ouest puis quand vous le sentez ou si vous dénicher une piste quitter la route pour continuer au même cap et ainsi vous diriger sur Daoura, le village qui se trouve tout près de notre Camp et sur la nationale 1. Ce tronçon est marqué d'une multitude de pistes de toutes qualités et traverse au moins une zone de barkhanes peu compliquée ("circuit Sahara Maroc").

Des gueltas de Khaoui Nam, il est également assez facile et rapide de rejoindre El Hagounia. Coordonnées gps disponibles chez nous.

La piste E2 de la sebkha Oum Dba

La piste E2 de Gandini ne doit pas être ratée : elle permet de très beaux panoramas diversifiés tant sur la dépression qui s'étale au nord de notre Camp que sur le désert du plateau de Amgriou qui s'étire à l'ouest de notre camping jusque l'océan, Laâyoune et Tarfaya (circuit désert Maroc).

L'angle nord-ouest est assez ensablé : il faut parfois chercher son chemin et probablement dégonfler les pneus.

Vous pouvez poursuivre tout autour de la sebkha et alors revenir au Camp Bédouin par le côté Est (ne manquez pas de prendre une piste se dirigeant au fond de la dépression vers une saline, à mi-longueur de la sebkha).

Vous pouvez au contraire enchainer par la traversée Est-Ouest du plateau de dunes d'Amgriou (circuit Sahara Maroc).

La traversée du plateau de barkhanes d'Amgriou

La piste en boucle E3 de Gandini décrit deux traversées possibles Est-Ouest du plateau d'Amgriou au départ de notre Camp ou de la côte atlantique.

Ce plateau de barkhanes s'étend de Tarfaya à Laâyoune et de la nationale 1 à la plage. Vous devez savoir que certaines zones de barkhanes sont plus denses que d'autres, parfois difficilement franchissables ("circuit Sahara Maroc").

Cette région constitue une sorte de labyrinthe très amusant à aborder. Les coordonnées gps de Gandini ne doivent être considérées que comme une indication, car les barkhanes bougeant fortement avec le vent, les pistes se trouvent souvent coupées et les traces ensevelies, obligeant à trouver un passage alternatif. Vous ne devez pas être pressé et prendre cela comme un jeu.

Il existe un très grand nombre de pistes dans toute cette portion fréquentée par des éleveurs de dromadaires. Vous passerez très vraisemblablement de l'une à l'autre en suivant un cap général. Il est toutefois difficile de se perdre puisque ce grand terrain de jeu pour 4x4, buggies et quads est clairement circonscrit ("circuit 4x4 Sahara").

Les pistes depuis Abteh

A une bonne dizaine au sud du fort abandonné d'Abteh, sur la route de Smara, il est possible d'emprunter des pistes, voire de faire du hors piste sur un plateau légèrement rocailleux mais souvent roulant pour rejoindre et traverser la route qui relie la route de Smara à Akhfenir puis le site de Khaoui Nam. Les pistes sont comme toujours multiples : on peut vous donner quelques coordonnées gps si nécessaire.

Cette jonction hors goudron est intéressante dans la mesure où cela vous permet d'enchainer la piste B4 de Gandini entre Msied et Abteh, et ainsi de poursuivre jusqu'à notre Camp. Vous combinez ainsi une grande traversée du sud de l'Anti-Atlas depuis Assa, Icht ou Amtoudi avec celle du Sahara côtier (circuit Sahara Maroc).

La côte et la plage atlantique

Entre Tarfaya et Laâyoune, il existe désormais un route parallèle à la nationale 1, entièrement goudronnée, qui aboutit à Foum El Oued à l'ouest de Laâyoune. Cette route côtière est souvent ensablée, ce qui peut entraver la progression des camping-cars auxquels nous déconseillons cet itinéraire.

Si la plupart des épaves décrites dans le guide Gandini ont disparues, de nouvelles ont fait leur apparition, comme le ferry des Canaries !

Le village d'Amgriou garde un certain cachet avec sa multitude de cabanes de pêcheurs et de barques, puis l'enfilade des habitations des ramasseurs d'algues. 

A partir d'Amgriou, il est possible de monter sur la plage et à marée basse de descendre très bas au sud en roulant sur le sable. Au pire, comme à marée haute, vous pouvez emprunter une piste sablonneuse qui longe la plage et est utilisée par les indigènes (circuit Sahara Maroc).

La piste de la Seguiet El Hamra

La piste K décrite par Gandini au fond de la seguiet El Hamra plaira aux amateurs de sites reculés. Elle constitue une excellente alternative à la route entre Smara et Laâyoune. La zone est marquée de nombreux sites de tombeaux préislamiques et permet de parcourir le berceau du Sahara occidental ("circuit Sahara Maroc").

L'on pourrait même poursuivre au-delà de Laâyoune toujours dans la seguiet du même nom en empruntant la piste L1 du Gandini.

La piste K permet ainsi de composer une belle boucle toute en pistes à travers une bonne partie du Sahara au départ de Tan-Tan ou Msied.