Vous êtes ici:   Accueil > Nos conseils pratiques > La cuisine à base de dromadaire...
 
Nos conseils pratiques
 
La cuisine à base de dromadaire

Au menu du Camp Bédouin ce soir, le célèbre tagine de dromadaire aux dattes, pour lequel les voyageurs font volontiers halte.

Une viande saine (pratiquement pas de graisse), copieuse (gorgée d'eau, elle s'avère dense après cuisson), légèrement parfumée (à peine plus que le boeuf et absolument pas autant que le mouton !).

Pas mal d'hébergements et de restaurants qui proposent le dromadaire au Maroc n'ont pas autant de succès : tout réside dans le choix des meilleurs morceaux (membres postérieurs de l'animal, à choisir jeune) et dans le niveau de cuisson (minimum deux heures à feux doux). 

Dans le Sahara marocain, les dromadaires équivalent à nos vaches européennes. C'est la viande la plus vendue et consommée localement. Son prix est un peu supérieur à celui du boeuf.

Au Camp Bédouin, le tagine de dromadaire est cuisiné avec des dattes du terroir, mais nous proposons également des brochettes de filet de dromdaire, longuement marinées au préalable...

Bon appétit avec Hors Circuit !

Galerie